AMSME

Articles

Lire la suite

En 1999, lorsque nous avons eu l’idée de lancer une ONG pour défendre les droits des femmes et des enfants mauritaniens, nous étions  loin d’imaginer combien cette entreprise allait être exaltante. En effet,  nous n’avions pas mesuré l’ampleur des besoins et à mesure que  l’AMSME grandissait, les attentes semblaient prendre aussi en importance.

Les violences faites aux femmes et aux enfants, en particulier, étaient, jusque – là, « cette chose » dont tout le monde savait qu’elle existait,  mais que peu de personnes « osaient » dénoncer sur la place
 publique. Les choses devant se régler dans la discrétion d’une société  marquée par la loi du silence sur certains des aspects les plus néfastes  de la culture mauritanienne.

Il fallait donc… oser !

Nous avons alors osé braver les inerties sociales dans le sens du changement  des mentalités pour que les droits, tous les droits des femmes et des  enfants, soient respectés. Nous nous sommes, alors, attaqués à l’amélioration de la Santé Reproductive des femmes mauritanienne, la  prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida, la protection  des femmes et des enfants contre toute sorte de violence, leur éducation sexuelle, et plus généralement la défense des droits humains.

Plus de 10 ans de vie pour l’AMSME !

Ce sont autant d’années de combat au profit des femmes et des enfants  mauritaniens. Au fil du temps, ce qui, au début, levait le courroux sur  nous, finira par être connu et reconnu par tous. A force de sensibiliser les  populations, à force de mener le plaidoyer au près des autorités  influentes, l’AMSME, loin de gagner le combat, remportera des victoires  décisives pour que la souffrance laisse la place à la gaieté, le malheur
au bonheur et le déni de droits à l’accès des femmes et des enfants à leurs droits.

Mais tout cela n’a pu se faire que grâce au travail remarquable d’une  équipe exceptionnelle au sein de l’AMSME et à l’appui constant des partenaires,  tant publics que privés, nationaux et internationaux. Les défis  relevés et ceux, à relever dans le futur, sont autant de source de motivation  pour nous de continuer à mener le combat pour que les droits des  femmes et des enfants soient des acquis irréversibles en Mauritanie.

Pour ce combat, que tous en soient remerciés !

Zeïnabou Mint Taleb Moussa

Mot de la présidente

 

En 1999, lorsque nous avons eu l’idée de lancer une ONG pour défendre les droits des femmes et des enfants mauritaniens, nous étions  loin d’imaginer combien cette entreprise allait être exaltante. En effet,  nous n’avions pas mesuré l’ampleur des besoins et à mesure que  l’AMSME grandissait, les attentes semblaient prendre aussi en importance

   Zeïnabou Mint Taleb Moussa

Vidéos

 

BT Facebook LikeBox